Une journée au Trail de Paladru avec Les Dunes d' Espoirs.

Me voilà parti avec Mathias (le pilote ), Benito (le papa de Mathias ), Chuppy, Pascal, Sandrine l'indigène (comme moi…) et Christian (le boute-en -train).
Pour info je n'ai jamais poussé ou tiré une joêlette, je n'ai fait que répondre à un mail de Sandrine qui demandait des cylindres en plus pour épauler l'équipe de Paris. Pour le coup elle a eu la malchance de ne trouver que moi.
Donc me voilà parti avec Mathias et toute l'équipe pour cette "sacrée" aventure. Christian donnant de la voix (mes oreilles s'en souviennent encore), Pascal l'un des gros cylindres avec Christian (jamais fatigués les deux ), Benito ,Chuppy (beaucoup plus discrets) qui poussent et tirent fort, Sandrine ma voisine de village (fan des blagues de Christian) et pour une première votre serviteur Cyrille, surnommé le "buffle" par Christian non pas pour ma force mais plutôt pour le son doux et mélodieux de mon souffle dans les malheureuses oreilles de Mathias qui a demandé quand même à son père de prendre ma place tellement il n'en pouvait plus de ce bruit.
Oui parce que quand je tiens les manettes derrière j'arrive à tenir heuuu comment dire au moins 150 mètres et après je m' effondre.
Quand je pense que Christian et Pascal tiennent des kilomètres, comment font-ils ??
Nous voilà partis sous un soleil radieux autour du lac de Paladru pour un Trail de 29 Kilomètres et 945 D+.
Les premiers centaines de mètres donnent le ton et je comprends d'entrée que ça ne va pas être facile. Je connais le parcours et je sais que certaines parties ne vont pas se faire sans mal.
Les chants de Christian, les encouragements de Pascal me font avancer mais non pas sans difficultés.
La première partie du parcours se fait à un bon rythme, ça grimpe mais je sais que la deuxième partie sera beaucoup plus difficile.
Les deux gros cylindres que sont Christian et Pascal enfilent les kilomètres sans broncher, remplacés par Benito et Chuppy de temps en temps. Avec Sandrine j'essaie tant bien que mal de contribuer à l'effort pour que Mathias passe un bon moment dans ma région.
Voilà la deuxième partie avec la montée à la tour de Clermont et son single sinueux entravé de racines. Mais la plus grosse difficulté arrive… La montée à la croix des Cochettes avec, pour commencer, le passage d'une barrière où il a fallu porter Mathias et la joêlette. Heureusement d'autres coureurs nous ont donné un coup de main.
Ensuite la "vraie" difficulté de la journée, une montée de 300 mètres, droit dans l'pentu où il a fallu là aussi porter Mathias à cause d'une branche en travers. Comme pour la barrière, des coureurs nous ont aidés. Le reste du parcours vallonné s'est déroulé sans encombres.
L'arrivée a été chaleureuse et Mathias a été applaudit comme il se doit par tous les coureurs et spectateurs .Après son podium il a même fait un tour de pédalo sur le lac de Paladru. Quelle belle journée!
J'espère que Mathias gardera de bons souvenirs de ma région, moi en tout cas je ne suis pas prêt d'oublier Mathias mais aussi l'équipe des Parisiens.
Le rendez-vous est pris pour l'année prochaine alors… Et un et deux les Dunes d'Espoirs…..
Merci Mathias, merci aux organisateurs, merci à tous,

. Ici les photos

Rejoindre les Dunes...

Rejoindre les Dunes d'espoir

Envie de nous rejoindre dans l'aventure ?? Vous pouvez nous contacter pour courir ou être sur la joëlette

Commenter !

Que vous soyez Pilotes, Cylindres...N'hésitez pas à témoigner, commenter !

  • Vous pouvez commenter en vous identifiant,
  • Vous pouvez commenter en tant qu'invité, cliquer sur l'image pour plus d'info.

Et nos partenaires

Société Alten  En savoir +
Mairie La Celle-Saint-Cloud  En savoir +
Société Stago  En savoir +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5