Le Trail Du Facteur raconté par deux nouveaux Cylindres : 

ALBAN, cylindre d'Antoine : 

"Pour cette dernière course de l'année 2019, c'est Hauterives qui nous accueille avec son désormais traditionnel et réputé Trail du Facteur.

Nos 2 pilotes pour cette course sont les chevronnés Antoine et Victor.

Les cylindres sur la joëllette d'Antoine sont ses parents, Servane et Hervé ,accompagnés de Mélinda, Yassine, Robin, Jean Michel et Alban.

Le départ est donné sous un soleil printanier mais nous ne sommes pas dupes : les pluies de la veille ont rendues les sentiers très boueux et cette course ne sera pas facile ! Un groupe d'enfants s'élance à nos côtés sous des applaudissements chaleureux et c'est parti pour 16 kms et 340 mètres de dénivelé.

Le parcours débute par un chemin roulant qui serpente le long de la Galaure. Après ce bon échauffement, nous commençons notre progression dans les collines drômoises. L'allure ralentit naturellement dès les premières pentes. Les sentiers sont encore dans un état correct car nous sommes les premiers à les fouler. Nous pénétrons ensuite dans les bois et le terrain devient plus accidenté et humide, mais pas de quoi nous décourager !

Les coureurs du 16 kms commencent alors à nous rattraper. Et le premier d'entre eux n'est pas n'importe qui, puisqu'il s'agit de Yoann Stuck, une référence dans le milieu du trail et un coureur au parcours atypique. Ses encouragements gonflent notre moral, il semble à peine essoufflé !

Le premier ravitaillement est le bienvenu. Situé sur un plateau, il offre un point de vue superbe sur le Mont Blanc, majestueux sous un rayon de soleil, alors que la météo est devenue bien moins hospitalière pour nous. Mais Antoine tient le choc et serre les dents, malgré ses chaussures mouillées et un vent glacial. Nous attendons la 2ème joëllette pour une photo souvenir et c'est reparti.

La course prend alors une autre tournure. Par endroits, le sentier n’est plus qu'une trainée de boue sur laquelle il est bien difficile d'adhérer. Inutile de tenter d'éviter les flaques désormais, c’est le mud day version drômoise.

Une longue descente caillouteuse se présente, certains veulent « lâcher les chevaux » mais la maman d'Antoine n'est pas rassurée ! Finalement la descente se fait tout en maîtrise et  Antoine est tout sourire.

Dernière montée, dernier effort… Nous surplombons Hauterives et l'arrivée est en vue.

Une ultime difficulté se présente : une descente courte mais très raide et en dévers… les organisateurs nous conseillent de faire un détour. Mais nous décidons de franchir ce dernier obstacle, tous ensemble. Antoine est aux anges, notre prise de risque est récompensée.

Cerise sur le gâteau, la course s'achève par un passage dans le palais idéal. A son entrée, nous attend le facteur. C'est l'occasion d’une ultime photo avant le sprint final : la traversée de la Galaure, l'entrée dans le gymnase, l'arche… et le sourire d'Antoine avec sa médaille et sa coupe, récompenses d’une course magnifique.

Un grand merci aux Galauriens pour l'organisation remarquable (comme toujours) de ce trail et pour leur accueil chaleureux. Merci aux coureurs pour leur soutien si apprécié.

Merci aux cylindres, c'est un plaisir de courir à vos côtés !

Et bravo à nos 2 pilotes : Antoine et Victor" 

JULIE, cylindre de Victor : 

"J'avais hâte de faire cette course mais j'avoue avec une certaine appréhension.  Mais de suite je me sens très bien accueillie par toute l'équipe et Sandrine. Le soleil et la douceur sont au rdv... encore plus heureuse d'être là !
Sur la ligne de départ, je prends direct les manettes à l'avant de la joëlette de Victor...la pression monte!! Heureusement Severine me rassure et nous voilà parti avec les encouragements du public et les enfants qui partent comme des balles!!! ..et qui feront un bon pti bout de parcours avec nous.

Antoine en tête a une bonne allure... ça va vite quand même et rapidement on va les perdre de vue !

Le parcours est très sympa, sentier roulant au début mais par la suite une belle montée dans laquelle les premiers coureurs nous rattrapent sans manquer de nous encourager !
Victor a le smile, plus ça se secoue et plus y'a de la boue et plus ça l'éclate !!
Et les galets sont bien là aussi...le Facteur Cheval n'a pas tout pris !
Au premier ravito on retrouve Antoine et son équipe...des  pâtes de fruit, 2/3 pas de danse et c'est déjà reparti !! Encouragements et bonne ambiance sont au rdv.

J'essaie la joëlette devant, sur le côté, derrière...et je comprends vraiment pourquoi il est nécessaire d'être assez nombreux pour se relayer !! Et aussi d'avoir des costauds 
Le parcours reste toujours aussi sympa mais jamais je n'avais couru avec autant de boue !!! Ça colle, on glisse, on dérape, on joue à Mimi Cracra et on aime ça !! Et Splash dans les flaques d'eau juste avant la panne mécanique !
Le marche pied de la joëlette fait des siennes... on s'arrête un bon quart d'heure, Victor se dégourdi les jambes pendant que certains jouent à MacGyver. On se rhabille un peu et les mécanos ont assuré pour pouvoir repartir de plus belle !! Les participants ne manquent pas de vouloir nous aider et de nous encourager.. c'est beau ! On commence à sentir un peu de fatigue mais on sent la motivation, et les encouragements de tous font chaud au coeur.
On croit arriver, la maman de Victor est là pour nous accueillir et nous prévenir de la dernière mare de boue...mais petit tour du village. Et surtout on ne pouvait pas louper le Palais du Facteur Cheval qui était toujours là pour nous accueillir et poser pour la photo souvenir.
Cette fois on y est...le micro nous appelle et la ligne d'arrivée est franchie au chaud dans le gymnase!! Antoine, son équipe et tous les accompagnateurs sont là . Une coupe bien méritée pour Victor et j'accepte volontiers un pti verre de bière !

Et pour finir une bonne douche...non non pas au chaud dans le vestiaire mais dans la rivière pour nettoyer la joëlette et les baskets ! Faut dire qu'on avait tous un kilo de boue à chaque patte donc idem pour la joëlette !!

Conclusion: une chouette première expérience, des belles personnes, des belles rencontres, pouvoir offrir un moment de bonheur et de partage c'est tout simplement ce que je voulais.

Alors un grand Merci à tous, surtout à Victor qui n'a pas eu peur que je prenne les manettes. Et oui je reviendrai courir avec plaisir avec les Dunes.

Bises à tous et belles fêtes de fin d'année".

Voir l'album photos.

Rejoindre les Dunes...

Rejoindre les Dunes d'espoir

Envie de nous rejoindre dans l'aventure ?? Vous pouvez nous contacter pour courir ou être sur la joëlette

Commenter !

Que vous soyez Pilotes, Cylindres...N'hésitez pas à témoigner, commenter !

  • Vous pouvez commenter en vous identifiant,
  • Vous pouvez commenter en tant qu'invité, cliquer sur l'image pour plus d'info.

Et nos partenaires

Société Décathlon  En savoir +
Mairie Le Chesnay  En savoir +
Mairie La Celle-Saint-Cloud  En savoir +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5