Les papillons jaunes annoncent le printemps

Et comme nous en avons maintenant pris l'habitude.. nous laissons les nouveaux venus écrire le récit.Cette fois ci c'est Ali qui nous raconte sa première participation. Merci Ali !

Le rendez-vous de la première course des Dunes est fixé ce dimanche 15 mars à la Wantzenau. Au programme, un semi-marathon, beaucoup d’émotions et le plaisir de partager un moment avec deux pilotes d’exception. 9H30 rendez-vous à lasalle pour le briefing d’avant course.

Cathy, la capitaine de course, nous y attend un peu  fébrile, car elle a tellement envie que tout se passe bien ; mais ne t’inquiètes pas tout a été parfait ! Nous faisons connaissance avec Mathieu notre premier
pilote, un petit garçon timide au regard très lumineux.  Les jaunards arrivent un à un et nous avons même la chance de compter parmi nous une lapine colorée du nom d’Anne. Avec un pilote, semble-t-il chevronné, (car après enquête, il s’avère qu’il a déjà drivé quelques montures de dunistes)  et une lapine au charme certain, nous avons toutes les chances de partager un bon moment.
Dans une cohue de plus de 1000 coureurs ayant du mal à se mettre au départ, nous voilà enfin partis pour notre road trip dominical sous un soleil printanier. Tout est réuni pour que ce dimanche soit un vrai bon moment : des compagnons dunistes sympas, motivés et dévoués ainsi que deux jeunes pilotes forts sympathiques. Dès le départ, les spectateurs saluent le cortège, les coureurs à leur passage ne sont pas en reste.

Il faut dire que cela fait toujours plaisir. Nous sortons enfin du village et la cloche accrochée à la jojo Germaine n’en finit pas tinter. Nous prenons un peu de vent sur la digue et les joues de notre pilote deviennent de plus en plus rouges. Est-ce le froid ou l’émotion ? En tout état de cause, le moment est sympa et Jean-Louis entonne les tubes des Dunes d’ Espoir qui sont repris à l’unisson par les membres du cortège.

Premier ravitaillement et j’ai l’impression que dans le groupe certains déplorent le manque de dénivelé ou encore le manque de sentiers accidentés. Qu’à cela ne tienne, quelques minutes après avoir quitté le premier ravitaillement, se dresse en contrebas un petit cours d’eau, ni une ni deux, la jojo se dirige vers la rive, le sourire du pilote en dit long.  Ils sont fous ces dunistes, ils veulent se faire la traversée, mais pourquoi ? Pour le fun ... Ca aussi, c’est l’esprit dunes ; on partage, on s’éclate et si c’est farfelu, on s’en fout, car on est là pour passer du bon temps ensemble !

Si ça doit passer par un petit détour dans le parcours, alors on le fait. Finalement, la raison a pris le pas sur le cœur, nous ne franchirons pas la rivière, mais nous ne retournerons pas sur le parcours et continuerons pendant un moment sur un chemin réservé aux cavaliers. La jojo reprend vie et renoue avec les chemins de traverse. Notre petit Mathieu semble apprécier cet itinéraire bis de circonstance. Et un, et deux, et dunes d’espoir raisonne dans la forêt de Pourtales, quel plaisir cette première course !
Arrivé au ravitaillement au KM 11, notre deuxième pilote nous attend, j’ai nommé Mister Ryad. Il est aussi excité qu’impatient de prendre le départ. Il semble vraiment content et ça, ça donne un peu des ailles. Quel plaisir de repartir avec lui ! Nousn’avons pas fait 10 mètres, qu’il se met à hurler « et un , et deux et dune d’espoir », il est chaud comme la braise le pilote, il va falloir assurer…
Germaine la jojo, ronronne, elle est reprise tour à tour par les assistants  pilotes du jour. Ryad, lui, ne cesse de rebooster l’équipe par ses encouragements au moindre ralentissement. C’est qu’il a un standing à tenir ce pilote d’élite ! Quel plaisir, que c’est bien, et on en remet un coup : « "Quand les dunes se mettent à chanter c est toute la wantz qui va s enflammer".
Bientôt la fin, déjà, on s’approche de l’arrivée... Sabine et Serge ..nous rejoignent. Et c’est
reparti, les chants des dunes résonnent  dans les ruelles de la Wantzenau. Notre pilote (et je vous le confesse une nouvelle fois) n’est pas le dernier à donner  de la voix.
Ca y est, nous pénétrons dans le stade, et nous profitons tous du dernier tour, car cela signifie déjà la fin de notre aventure commune de ce beau dimanche de mars. Mathieu et sa maman, ainsi que la mère de Ryad, nous y attendent  le sourire vissé aux lèvres et ça c’est vraiment bien !
Après plus de deux heures d’aventure commune, Matthieu et Ryad franchissent la ligne ensemble. Mission accomplie !
Au bilan de cette première course de l’année : émotion, plaisir, camaraderie, sourire, bonheur et, comme disait Albert Einstein,  (et lui c’est quand même pas un c... ) :
« Le bonheur est la seule chose qui se double si on le partage. »
Alors on aurait eu tort de s’en priver...
Laissez- vous tenter par la prochaine aventure, il y a du bonheur à prendre !
A bientôt !
Grand merci à Samuel, Jean-Louis, Anne, Cathy, Alain, Eric, Cyril, Stéphanie, Christelle, Cathy, Raphaël 

. Les photos sont là

. Et une magnifique video d'Eric ici.. merci Eric encore une fois... tu sais capter le bonheur qui transparait sur tous les visages et particulièrement ceux de nos pilotes !

Rejoindre les Dunes...

Rejoindre les Dunes d'espoir

Envie de nous rejoindre dans l'aventure ?? Vous pouvez nous contacter pour courir ou être sur la joëlette

Commenter !

Que vous soyez Pilotes, Cylindres...N'hésitez pas à témoigner, commenter !

  • Vous pouvez commenter en vous identifiant,
  • Vous pouvez commenter en tant qu'invité, cliquer sur l'image pour plus d'info.

Et nos partenaires

Mairie de Clayes Sous Bois  En savoir +
Société EDF  En savoir +
Société Groupe Renault  En savoir +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5