Trail La Brézou'hard

Première participation des Dunes Alsace à ce magnifique Trail à Sainte-Marie-aux-Mines.

Les cylindres se regroupent autour de Mathis pour une balade de 22,5kms et 950 D+

Voici le récit de Mathis : 

Aujourd'hui dimanche 07 mai 2017, c'est jour de fête !

Y'a pas kiné, pas ergo, pas médecin, pas école...

Aujourd'hui, on a rendez-vous avec les Jaunes !

Aujourd'hui, on a rendez-vous avec les Dunes !

Aujourd'hui, on va faire le Trail du Val d'Argent à Sainte Marie aux Mines ! 

Hier soir déjà, j'étais tout excité. 

Maman m'a demandé de me coucher plus tôt que d'habitude parce qu’on va se lever plus tôt : faudrait pas arriver en retard ! 

Le starter n'attend pas et avec les Dunes, on part toujours un peu avant les autres...

Alors voilà. On arrive à l'heure au point de rendez-vous.

Il y en a qui sont déjà là, tout de jaune vêtus.

Je les aime bien, ils sont rigolos.

Les autres arrivent au fur et à mesure.

Il y en a que je ne connais pas encore : Emilie, Julie, Raphaël, Sylvain, Patrick...

Il y a aussi Cyril, Samuel, Yves, Frédéric et bien sûr mon parrain Alain qui se débrouille pour toujours m'accompagner.

Ils s'occupent tous bien de moi, ils me disent ''salut Mathis !'', me demandent comment ça va, si tout est ok, si je suis prêt à gravir la montagne... 

Ils plaisantent et me font rigoler, j'adore, ça va être super !

J'aimerais bien pouvoir le leur dire, mais parler, pour moi, c'est pas vraiment ça.

Alors on communique juste avec les yeux et ils comprennent tout. 

Je sais qu'ils ne m'en veulent pas...

On part dans une vingtaine de minutes. Ils se mettent à plusieurs pour m'installer. 

Deux qui tiennent la Joëlette, deux qui me mettent dans le siège, qui vérifient que la ceinture est bien mise, pas trop serrée... voilà, c'est bon ! Prêts à partir ! 

On se dirige vers la ligne, on part finalement à 8h30 au lieu de 8h15. 

Le starter nous attend, il y a plein de monde, ils m'encouragent et ils ont tous l'air bien contents de nous voir.

Top, c'est parti pour 22km dans les montagnes !

Les Dunes chantent et crient, les gens nous applaudissent, c'est génial.

A peine le temps de traverser le camping et voilà qu'on attaque déjà  la première montée.

Et une, et deux, et Dunes d'Espoir !

Cette première montée me semble assez difficile. La Jojo ralentis, les souffles sont courts, tout le monde s'encourage et se serre les coudes. J'entends que nous sommes partis pour 8km de montée pure. Certains passages sont très étroits, les sangles sont toutes de sortie. Dans les lacets, je peux voir tantôt à droite, tantôt à gauche, une longue chenille jaune qui serpente lentement entre les arbres. C'est magnifique !

Puis vient un passage à flanc de colline (tout le monde est très concentré,  ça rigole pas !).

Les champions de la tête de course commencent à nous rattraper et ils nous encouragent au passage : allez les gars ! (c'est bizarre, ils disent tous ça alors que chez les Dunes, il y a aussi beaucoup de filles...) bravo, super, courage...

Ce passage est suivi d'une gigantesque montée tout droit dans un large sentier herbu. La montée est très dure, tout le monde en bave. Ma jojo est toute penchée en arrière, comme si j'étais couché ! 

Arrivés enfin en haut, on s'arrête un peu pour souffler mais impossible d'admirer le paysage avec le brouillard. Il paraît qu'il y a une super vue sur la plaine, ce sera pour la prochaine fois.

Mais c'est pas grave, je m'amuse bien quand même !

C'est magnifique, merci les ami(e)s !

On arrive au premier ravitaillement du Hirtzberg (on vient quand même de passer de 410m à 1130m!) et ils me demandent déjà si je veux quelque chose à boire ou à manger. 

Un peu de sirop dans ma jolie tasse orange ça ira, merci.

Il fait un peu frais alors on repart rapidement sur un sentier beaucoup plus large et plus roulant.

Pareil qu'avant. La bonne humeur est toujours là. Ils chantent et s'entraident. 

Ils sont tous aux petits oignons pour moi. Ils regardent si je ne glisse pas, font attention à ce que la Joëlette ne penche pas, limite ils font des slaloms entre les arbres, ils vont si vite, c'est super !

Déjà plus de deux heures qu'on crapahute dans la nature. 

C'est très beau malgré une petite pluie fine de temps en temps. 

Ça sent bon l'humus, il y a du vent dans les arbres, les zones de forêt sont superbes.

Il reste encore la montée du Petit Brézouard, dernière difficulté de la journée. 

Le sentier est plat et même avec des petites descentes.

Le bonheur : ça va vite, ça secoue de partout, les Dunes ne sont même pas fatigués (quoique, en cherchant bien...), ils courent et ils volent par dessus les cailloux et les racines... 

Trop drôle, je m'éclate comme jamais !

On arrive sur une crête, c'est  très joli avec une vue à droite et à gauche.

Et hop, les photos souvenirs !

A ce moment, il reste encore 3 km de descente tantôt droite où ils courent très vite, tantôt dans des lacets où ils sont très concentrés.

L'arrivée n'est pas loin. On entre dans la ville après presque 4h30 heures d'efforts partagés. 

Je vois Maman ! Je crois qu'elle est très contente, comme toujours avec les Dunes...

Pour passer la ligne, tous les jaunes se regroupent et ralentissent pour bien savourer le moment.

J'aurais bien aimé la passer debout, cette ligne, soutenu par un ou deux jaunes comme ça peut se faire parfois avec certains des autres pilotes. Mais moi, désolé, je n'ai pas les jambes. 

Merci à vous toutes et tous de m'avoir prêté les vôtres. 

Et promis, je reviendrais !

A très vite en jaune !

Mathis

. Voir les photos

. Voir la video

 

Rejoindre les Dunes...

Rejoindre les Dunes d'espoir

Envie de nous rejoindre dans l'aventure ?? Vous pouvez nous contacter pour courir ou être sur la joëlette

Commenter !

Que vous soyez Pilotes, Cylindres...N'hésitez pas à témoigner, commenter !

  • Vous pouvez commenter en vous identifiant,
  • Vous pouvez commenter en tant qu'invité, cliquer sur l'image pour plus d'info.

Et nos partenaires

Société CEA  En savoir +
Mairie de Clayes Sous Bois  En savoir +
Société Groupe Renault  En savoir +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5