Trail de Giono

Le 7ème trail des Collines de Giono s'est déroulé le 24 novembre à Manosque (04). C'est un rendez-vous devenu traditionnel pour les Dunes avec plusieurs participations locales et une participation nationale depuis la création de l’événement par l'EPM (Entente Provençale Manosque) en 2013.

Pour cette édition, Justine a pris en mains l'organisation du déplacement. Johanna, habituée et rodée, est notre pilote du jour et une bonne équipe de cylindres a été réunie ce n'était pas évident car on court aussi sur le trail de St-Cyr aujourd'hui ! Parmi nos coureurs figurent 2 nouveaux cylindres Philippe et Franck qui font leur 1ère sortie aujourd'hui. 

 

Malgré des conditions météo très défavorables avec de fortes chutes de pluie dans tout le sud-est depuis 2 jours, l’EPM a maintenu l'épreuve avec des distances de 7, 14 et 24 km et des dénivelés proportionnels entre 280 et 1100m.

Compte tenu de la météo, nous emmènerons Johanna sur le 7 km au lieu de 14 pour l'épargner.

 

Le RDV a été fixé à 9h. A cette heure-là, le ciel de Manosque est bien couvert et il tombe une pluie très fine par intermittence.
Le groupe se prépare dans les vestiaires avant d'aller prendre une boisson chaude puis d'aller accueillir Johanna avec ses parents et de l'installer sur la joëlette.

Le départ du 24km est donné vers 9h30, nous nous élançons environ 10mn avant le départ du 14 km donné à 10h. Ce délai devrait nous permettre de sortir du single avant l'arrivée du groupe de tête.


Les 500 premiers mètres se font sur le bitume vers le ravin des Couquières. Le groupe avance d'un bon train, assez taciturne. Il faut attendre une poignée de minutes pour qu'il s'éveille. Les premiers chants des Dunes ou encouragements vers Johanna sonnent quand on approche du ruisseau des Couquières qu'il faut traverser pour remonter vers les hauteurs. Le filet d'eau qui circule ici habituellement fait aujourd'hui un bon mètre de large !

La montée emprunte un single qui évolue en lacets sous de hauts pins. Ce chemin possède tous les ingrédients qui justifient une grande attention et exigent une conduite précise de la joëlette : racines, cailloux, passages étroits, virages serrés... Les cylindres jouent le précieux rôle en annonçant les dangers ou difficultés à haute voix.

 

Derrière nous, on entend arriver le groupe de tête de la course du 14km. Nous sommes proches de la piste du "bòri" du Pain de sucre (belle construction de pierre sèche au toit oblong qui servait d'abri aux agriculteurs) mais n'y serons pas à temps. Nous nous écartons pour laisser passer plusieurs concurrents, bien plus rapides que nous sur ce relief.

Nous atteignons la piste que nous suivons pendant un bon kilomètre, passant au pied du bòri sans trop y prêter attention. La piste caillouteuse assez ferme devient un peu plus souple, boueuse avec de belles flaques. D'aucuns cherchent à les éviter, d'autres font le contraire. C'est un peu dans l'ADN des duniens du sud...

 

Passé ce tronçon, nous débouchons sur la route goudronnée qui monte vers le relais des Spels. La pente est irrégulière avec quelques coups-de-cul comme on dit mais sur ce revêtement propre ça passe bien, quitte à marcher un peu. Nous arrivons à un poste de signaleurs. C'est le point où nos chemins se séparent, nous allons partir à gauche vers le relais, les deux autres parcours descendent vers le vallon de Gaude que nous avons déjà traversé à plusieurs reprises lors d'éditions précédentes.

 

Après une courte pause pour se ravitailler au point d'eau, Johanna comprise, nous repartons. Le tracé nous impose une belle montée qui va faire prendre autour de 90m d'altitude sur à peine 1km. Ça grimpe mais avec de bons encouragements ça passe mieux ! Bien qu'en terre, le sol est ferme et peu glissant. Nous atteignons la plateforme du relais après un dernier raidillon de 50m qui tire dans les cuisses et mollets. Déjà 4 km de parcourus, il en reste 3, pratiquement tout en descente !

 

Nous nous élançons dans une belle descente caillouteuse qui se resserre et finit en sentier étroit et moins pentu. Le groupe passe le cairn des Spels (appellation non contrôlée) et avance à belle allure, Johanna est un peu ballottée mais cela ne lui déplaît pas ! Nous arrivons sur une piste un peu plus large. Petite hésitation sur la direction à prendre, c'est apparemment un point de jonction des 3 parcours. Philou, régional de l'étape, connait tous les chemins et oriente l'équipe dans la bonne direction. Si depuis le début de course, il a régulé les ardeurs des cylindres pour économiser les forces, maintenant on va pouvoir se lâcher ! 

 

La piste plonge vers le ravin des Couquières. Le terrain est très gras, parsemé d'ornières glissantes. La joëlette file, secouée, et Johanna rit aux éclats, ravie. Il faut d'ailleurs la repositionner à deux reprises sur son siège et réajuster son casque descendu devant le visage. Dans la partie basse, la piste se fait un plus étroite et se transforme en un sentier sinueux qui évolue sur un terrain jalonné de cailloux et racines, une portion bien technique qui ne ralentit toutefois pas vraiment la caravane des Dunes.

 

Nous voilà sur la piste des Couquières. La piste est large, ferme bien que détrempée et l'arrivée est à un gros kilomètre. Ça descend à vive allure avec des pointes de vitesse entre 13 et 14km/h. Nous atteignons la route goudronnée par laquelle nous sommes partis il y a environ 1h30. On entend les haut-parleurs de l'animation. Après la piscine, en haut de la dernière descente, Johanna est détachée de son siège. Elle va parcourir les derniers mètres sur ses jambes, portée par Franck et Philippe qui ont très apprécié cette première expérience de joëlette et encadrés par les autres coureurs. Ils sont acclamés par le speaker et la foule présente.

La joëlette de Handicap Evasion pilotée par Killian arrive dans la foulée, acclamée aussi. Un grand bravo à nos pilotes et cylindres !

 

Une collation est servie à l’abri dans une salle avec un verre de bière artisanale "Cervezio", c'est un autre moment convivial de cette matinée très réussie qui s'achève autour de 13h pour les Duniens.

Merci à l’EPM et tous les bénévoles qui nous ont concocté une nouvelle fois un beau trail.  

 

 

Voir l'album photo https://www.dunespoir.com/les-comptes-rendu-des-courses/les-albums-photos-de-l-annee/tous-les-albums-photos/901-album-annee-2019.html#nanogallery/nanoGallery/APeIkS9ZpcvIAic6xfr834lADgi3YJNxpdi7vg3AW9O3exlE3bXHKZ-hE-pV3jX1EMV-zQ2H1D_w

Rejoindre les Dunes...

Rejoindre les Dunes d'espoir

Envie de nous rejoindre dans l'aventure ?? Vous pouvez nous contacter pour courir ou être sur la joëlette

Commenter !

Que vous soyez Pilotes, Cylindres...N'hésitez pas à témoigner, commenter !

  • Vous pouvez commenter en vous identifiant,
  • Vous pouvez commenter en tant qu'invité, cliquer sur l'image pour plus d'info.

Et nos partenaires

Social et loisirs  En savoir +
Mairie de Vaucresson  En savoir +
Société Stago  En savoir +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5