Trail du Grand Lubéron avec Orphéas et Anaëlle,

Pour fêter les 10 ans du TGL, nous avons eu l’honneur cette année encore de faire partie intégrante de la liste des coureurs. Les pilotes du jour Orphéas et Anaëlle, se sont relayés sur les 18.5 kms endiablés de cette superbe course, qui soulignons-le nous a permis de découvrir de nouveaux paysages et un superbe canyon (Merci le caval pour cette découverte touristique). Pour les accompagner dans leur folie et leur envie d’aventure toute une ribambelle de cylindres vêtus de jaune : des anciens mais aussi des renforts qui ont apporté de la joie de la bonne humeur sans rechigner dans les montée. Laissons-leur la parole :

"Pour la seconde année consécutive j'ai eu la joie de courir avec l'équipe des Dunes du Sud en participant aux 18.5 km du Trail du Grand Lubéron aux côtés de mon pilote préféré, mon frère Orphéas. 

Cette année encore, tout comme moi, il a beaucoup apprécié, la vitesse, les bosses, les secousses et la bonne humeur de toute l'équipe.  Longue vie aux Dunes!"

Philémon, 15 ans

"Une expérience géniale... J'ai apprécié l'ambiance générale et l'accueil par les autres membres de l'équipe, l'attention pour chacun et la découverte de l'esprit des dunes en douceur donc!

Peut-être ai-je trouvé notre comportement vis-à-vis d'Orphéas pas assez attentif

 Je me suis d'ailleurs posé la question dans certains moments quant à ses réactions... Cela vaudrait le coup d'avoir un petit mot des parents nous aidant à mieux comprendre leur enfant lorsque celui-ci entre moins en relation de manière à faire le nécessaire pour coller le plus possible à la manière d'être du jeune! 

Mais en tous cas, une envie de retrouver cet esprit de service et d'attention au plus fragile, tout en se marrant bien, disons-le, et en découvrant le paysage et les autres coureurs avec un grand plaisir !!  Merci encore ! " 

Vianney

"J'ai beaucoup apprécié l'accueil par les gens de l'association. La petite Anaëlle avec qui j'ai couru lors de la deuxième partie du parcours était rayonnante et mise en confiance. Pendant le trail, nous avons tout de suite été mis à contribution pour maintenir la joëlette avec les autres. Le principe de l'association est génial il donne un sens profondément humain à la course. Ces moments sont un vrai souffle pour les enfants handicapés et pour leurs familles qui se sentent entourées.

Cela m'a donné envie de recommencer..."

Gwenaëlle

"Un grand merci pour cette expérience forte vécue dimanche au trail du grand Luberon ! C'était très intense à tous points de vue ! Mes impressions :

- Un moment très beau dans une ambiance chaleureuse autour d'Orpheas et Anaëlle. J'ai beaucoup apprécié le contact avec les enfants et leurs familles, et voir chaque coureur être à la fois dans la course et aux petits soins pour les enfants, comme des grands frères et soeurs.

- J'avais mal compris quel était le niveau du trail : je croyais pouvoir suivre l'équipe durant la première partie de parcours. Le départ a été tellement rapide que j'ai vite renoncé à cette première partie : même si le rythme se calmait ensuite, continuer après être partie sur des chapeaux de roues m'aurait épuisée : je n'aurais pas tout suivi. Globalement je n'étais pas suffisamment consciente du niveau de la course, et de celui que se donne dune d'espoir pour les accompagnateurs de joëlettes.

- Le début de la deuxième moitié du parcours a été également plutôt difficile : je me suis retrouvée sans trop le vouloir à devoir apprendre à tenir l'arrière de la joëlette dès les premiers mètres de la course, ce que j'ai beaucoup regretté ensuite, ça m'a pas mal coupé le souffle. Je suis restée à la traîne un certain temps, j'avoie pendant ce temps avoir pas mal pesté en me demandant si j'étais bien à ma place ! Après le point de ravitaillement, les arrêts et moments de marche m'ont permis de récupérer. Lorsqu'on m'a demandé de tenir la joëlette sur le côté, ça m'a beaucoup aidé à rester dans le rythme, dans le groupe :  ça signifiait aussi que celui-ci acceptait de se mettre à mon rythme, ce que j'ai beaucoup apprécié.

- Pendant cette partie du parcours, j'ai été très touchée par les chants, les moments d'unité dans le groupe autour d'Anaëlle qui était très joyeuse : ça m'a donné beaucoup de force pour courir. J'aurais vécu plus difficilement la même course sans cet esprit d'équipe hyper festif !

- Le moment le plus fort pour moi a été l'arrivée, j'y ai presque versé ma petite larme tellement ce moment autour des enfants est fort ! Quelle émotion !

Merci pour tout ce beau travail que vous faites à Dunes d'espoir !"

 Noémie

" Une magnifique journée sous le soleil passée au trail du grand Luberon : une ambiance de fête anime le village et motive les coureurs.. J'ai été énormément touchée par le départ et l'arrivée triomphales de la course d''Orphéas et Anaëlle, quelle émotion et quelle joie !! De très beaux moments que je garde bien en mémoire et que j'espère revivre prochainement !! Merci à toute l'équipe fidèle de Dune d'Espoir qui rend la course géniale, pleine de rires. Merci au service sans faille donné auprès d''Anaëlle et Orphéas, quelle magnifique expression du "bien vivre ensemble !!" " 

Clotilde

"Une expérience vraiment extraordinaire !

Départ en flèche, ca monte, ca descend. J'accélère un peu pour me mettre à la hauteur du petit qui rigole. Ca va, tout va bien. Il ne dit pas grand chose mais on sent bien dans son regard qui tout défile à cents à l'heure ! J'essaye de prendre la relève pour pousser la goélette. Au bout de trente secondes à bout de souffle je passe le relai. Laissons faire les pro... J'entends derrière mois une voix fluette "coureurs !". Tout le groupe reprend "coureurs !" comme un cris de ralliement et on s'arrête pour laisser nous dépasser les coureurs qui malgré notre vitesse subsonique arrivent à notre hauteur. A tient non ? Apparemment le  cris de ralliement c'est "Et un ! et deux ! et dune d'espoir !" C'est entrainant mais moi je préfère "coureur !" je crois. Ca monte fort maintenant. J'ai les yeux rivés sur le sol accidenté. Quand je les relève je découvre un col étroit sur lequel passe un chemin caillouteux de un ou deux mètres de large avec des montagnes partout autour. Pas une voiture en vue, pas une route, pas un bruit autre que celui de nos semelles sur la terre. Magique. Petites discussions à droite et à gauche. Vraiment une équipe très sympa ! Je commence à avoir soif. Ca tombe bien, on arrive au ravitaillement, mot que je n'avais pas trop l'habitude d'entendre sauf dans des livres d'histoires mais qui désormais a un sens bien ancré ! Des litres et des litres d'eau ... Ah ca fait du bien. Tient il y a des tucs ? Après renseignement je découvre que c'est le biscuit phare de tout traileur.. Bon, je ferai l'essai une autre fois. Changement de passager. On reprend. Les derniers kilomètres sont les plus durs. Mes jambes me tirent de partout. Il faut que je fasse attention à chaque foulée car je sens que ma cheville ne s'adapte plus aussi bien au terrain qu'au début. On chante un peu avec cette petite boule d'energie que l'on transporte dans la joëlette qui rigole et qui nous permet aussi de faire des pauses fréquentes pour mieux la réinstaller sur son siège. Un peu plus loin la ligne d'arrivée. La musique, la foule des autres coureurs arrivés avant nous, les discussions, les rires et encore des litres et des litres d'eau... J'ai découvert le trail et dune d'espoir en même temps et découvrir ces beaux paysage avec une équipe super sympa et un petit bonhomme handicapé qui partage notre effort à sa manière, c'était vraiment une expérience extraordinaire !"

 Louis-Marie

" Ce trail du grand Luberon a été une belle expérience : je crois que je cherchais ça depuis longtemps dans la course, le côté sport collectif dans une discipline si solitaire d'habitude! Et ce qui nous rassemble a tellement de sens : tous autour de la Joëlette, rassemblés par Orphéas et Anaëlle, ça c'est un vrai challenge qui vaut le coup qu'on mouille la chemise !! " 

Théophane

Merci à tout le monde pour cette excellente journée, merci à Orphéas et à Anaëlle pour leurs sourires, leurs bonnes humeurs et parfois leur chanson qui nous donnent toujours envie d’aller plus loin.

Magalie

. Voir l'album photos

Rejoindre les Dunes...

Rejoindre les Dunes d'espoir

Envie de nous rejoindre dans l'aventure ?? Vous pouvez nous contacter pour courir ou être sur la joëlette

Commenter !

Que vous soyez Pilotes, Cylindres...N'hésitez pas à témoigner, commenter !

  • Vous pouvez commenter en vous identifiant,
  • Vous pouvez commenter en tant qu'invité, cliquer sur l'image pour plus d'info.

Et nos partenaires

Mairie de Meudon  En savoir +
Société Stago  En savoir +
Société Groupe PSA  En savoir +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5