La Font de Mai 2018

Ivana et Florent sur les traces de Pagnol...

C'est par un beau dimanche matin que nous partîmes nombreux sur les sentiers de Pagnol....

Bon c'est pas toujours aussi romanesque l'histoire des Dunes.... Disons que le coquin de Florent, que nous ne connaissions pas ( un ami de piscine de Quentin !!!), nous a fait le coup d'arriver à 9h05 pour un départ à 9h00!!!!z'avez compris le truc ?? Disons , à la décharge de Sandra sa maman, que pour trouver le départ de cette course si l'on n'est pas du coin, c'est loin d'être évident.

Mais bon rien de grave, on a "jeté" Florent dans la joelette en marche et hop nous voilà partis dans la garrigue sous les ovations des coureurs et devant notre belle Ivana habituée des trails Dunes !! Enfin c'est pas qu'Ivana ne va pas vite mais c'est plutôt que les cylindres de sa joelette étaient plutôt poussifs:):):)

Nous voilà donc partis comme d'hab.. à environ 12/13 km/h en ayant rassuré auparavant les nouveaux arrivants que l'on n'allait pas vite avec une joelette....

Oui parlons en, tiens, des nouveaux !! Il n'y avait pas que le Pilote Florent en novice ce jour là !!! je crois qu'on n'a jamais eu tant de nouveaux le même jour: Fanny, Florient, Bertrand, " le frérot de Jacquot" ( c'est comme ça que Linda nous l'a baptisé...) et un papa d'un des jeunes Lycéens de Provence !! Oui pour finir le tableau les Lycéens de Provence , vous savez ce sont ces jeunes de 1ere qui n'ont rien d'autre à faire en ce moment ( révision du bac Français, des options ). Le tableau est vraiment magnifique effectivement lorsque vous voyez l'enthousiasme de ces jeunes ados qu'on caricature souvent de fénéants, immatures, pas trop motivés.... Il faut les voir tout attentionés qu'ils sont autour de nos jeunes Pilotes. Florent en avait 4 autour de lui pour l'occasion qui ont même donné de leur personne en faisant parfois des beaux saltos... heureusement sans gravité !!! Même notre jeune nouvelle Fanny faisait pour le coup aussi presque partie des "vieux"... non je plaisante, Florent vous dira bien le contraire,lui qui a profité de tant d'attention de sa demoiselle d'honneur Fanny.

Et bien voilà , on ne va pas vous raconter tous les kilomètres si ce n'est le côté fun d'avoir pris les 6 premiers km à l'envers ... ce qui nous a valu 1, 5 km de plus au compteur de l'épreuve ( mais pour l eplus grand bonheur de Ivana et Florent au final ). Rythmés par les odeurs d'une Garrique bien arrosée en ce moment, par des vues imprenables sur la rade de Marseille et sur les massifs environnants, nos 2 pilotes ont pu profité d'un très beau moment de partage une nouvelle fois avec de fraiches équipes dont les nouveaux membres semblent tous avoir envie de recommencer !!!

S'il est pas là le bonheur , il est où????

Un grand merci à l'organisation toujours aux petits soins avec nous, qui a su patienter puis récompenser nos 2 champions avec de très jolis cadeaux !!! Surement pas la dernière participation pour nous.....

En tout cas nous avons retrouvé une Ivana des grands jours , bien plus apaisée et ça aussi ce sont de grands moments de bonheur pour nous.

Pierre

Le récit d 'Olivier

Lorsque mon frère m'a parlé de son engagement au sein des Dunes d'espoir, j'ai ressenti quelque chose de particulier un mélange d'admiration et de questionnement.

Alors quand Jacques m'a proposé de partager cette expérience à l'occasion du trail de la Font de Mai, je n'ai pas pu faire autre chose qu'honnorer cette invitation. Et je n'ai pas été déçu...

Cette matinée avec vous a dépassé tout ce que j'avais pu imaginer.

Samedi 8h00 : en compagnie de Jacques et Florian, c'est l'heure de faire connnaissance avec tous les cylindres du jour : Nicolas, Pascale, Delphine, Pierre, Gilles, Bertrand, Stéphane, Fanny et toute la remuante équipe du lycée Provence.

Les sourires et la bonne humeur sont bien entendu au rendez-vous, et l'acccueil des "anciens" est des plus chaleureux.

Etape suivante : apprivoiser ces étranges machines que sont les joëlettes. Au départ, je n'ai même pas su reconnaître l'avant de l'arrière mais Jacques et Pierre m'ont rapidement mis au parfum.

Mais tout reste pour l'heure théorique puisque les stars de la journée, Ivana et Florent ne sont pas encore parmi nous. L'arrivée de nos pilotes restera un moment fort. A sa manière, Ivana a de suite su témoigner de son bonheur de participer à cette course, de son envie de s'installer dans cette joëlette dans laquelle elle allait être remuée, secouée, brinquebalée.

Est alors venu l'instant du premier câlin, non sans une certaine gêne qui se dissipera bien vite avec l'émotion ressentie dans les bras de notre pilote du jour.

Arrivé plus tardivement, Florent quant à lui n'aura que le temps d'être installé dans la joëlette et puis direction la ligne de départ. Alors que nous passons sous l'arche, j'oscille entre excitation et appréhension mais la ferveur que nous réservent organisateurs et participants me galvanise. Les deux joëlettes s'élancent sur le parcours...mais en contre-sens. Une erreur d'orientation nous conduit à emprunter l'itinéraire à rebours et prolongera notre plaisir de quelques centaines de mètres. Peu importe, rien ne peut arrêter cette vague jaune fluo lancée dans les collines si chères à Pagnol. Ca part vite... je ne m'y attendais pas, d'autant plus que je suis un peu crispé sur les poignets de la joëlette et que cela n'aide pas à allonger la foulée.

Les mètres s'égrènent et me permettent de prendre confiance. La bonne humeur ne quitte pas notre équipe et l'hymne des Dunes résonne encore dans ma tête. Alors que nous ne nous connaissions pas il y a encore quelques minutes, une équipe est en train de naître autour d'Ivana qui nous rappelle sans cesse le sens de notre présence dans ces merveilleux paysages. Le large sentier des premiers kilomètres laisse la place à un monotrace qui nous impose de réduire l'équipe autour de la joëlette. Nicolas devant, Jacques derrière, nous font une démonstration de leur maîtrise en descendant l'étroit chemin à une vitesse qui m'impressionne. Nous voilà arrivés au ravitaillement qui va nous permettre de rejoindre l'itinéraire et le reste des participants. Puis on redescend dans le vallon de Passe-temps avant de découvrir le morceau de choix de la matinée : une portion étroite et raide à souhait dans laquelle je vois de loin les coureurs progresser avec grande peine. Alors imaginez...avec notre joëlette. Je me dis qu'on ne passera jamais. Mais c'était sans compter sur l'esprit qui anime toute notre belle équipe motivée par les encouragements silencieux d'Ivana. Comme le dit si bien Jacques, c'est dans ces moments que la course à pied devient un sport collectif.

On se sent poussé par l'enthousiasme et l'envie d'avancer pour notre pilote. Et ça passe... facile. Le reste de la course se déroule à un rythme encore soutenu, du moins pour moi, nos deux leaders ayant décidé de ne pas s'en laisser compter par l'autre équipage. Voilà la ligne d'arrivée en vue, j'ai presque envie de dire déjà. Son passage sous les applaudissements nourris de tous les coureurs et les acclamations du speaker, mais surtout la communion avec Ivana, rendent cet instant magique.

L'émotion est présente pour les plus expérimentés comme pour les novices.

Je tiens à souligner l'engagement et la bonne humeur des jeunes lycéens qui se sont donnés sans compter dans cette course. Je suis père de trois enfants et j'aimerais qu'ils aient un jour le même comportement que vous. Félicitations à vous pour ce beau moment d'échange et de partage. Vous faites honneur à votre génération. Mais s'il vous plait arrêtez de m'appeler "monsieur"...

Enfin je terminerai par les traditionnels mais très sincères remerciements aux organisateurs de cette belle course, à toute l'équipe des Dunes pour son accueil si chaleureux, à mon frangin pour m'avoir entraîné dans cette belle aventure, mais plus que tout à vous deux, Ivana et Florent, pour cette leçon de vie que vous m'avez donnée. Si vous m'acceptez, c'est sûr, je reviendrai...

Olivier (dit le frangin de Jacques)

Voir l'album photos

Rejoindre les Dunes...

Rejoindre les Dunes d'espoir

Envie de nous rejoindre dans l'aventure ?? Vous pouvez nous contacter pour courir ou être sur la joëlette

Commenter !

Que vous soyez Pilotes, Cylindres...N'hésitez pas à témoigner, commenter !

  • Vous pouvez commenter en vous identifiant,
  • Vous pouvez commenter en tant qu'invité, cliquer sur l'image pour plus d'info.

Et nos partenaires

Mairie de Vaucresson  En savoir +
Social et loisirs  En savoir +
Société Alten  En savoir +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5