De nouveau, les runneurs du jour n’ont pas regretté d’être venus ! Il a fait bon, bien plus chaud qu’à l‘ordinaire dans le Nord, mais bien moins chaud que les deux jours qui ont précédé. C’est la période des alertes orange à la canicule !

Il y a bien eu quelques changements inattendus pour courir ce trail de 14 kms sur l’ancien terril, mais finalement ça c’est résolu. En effet, initialement, Jean René devait être de la partie, mais il a eu un imprévu, et en a averti notre Grand Manitou (Gilles, pour ses amis !). Dommage ! … il y avait déjà deux équipes de 7 coureurs constituées … Nous allions être 14 pour la seule joëlette d’Emma, notre pilote du jour, dont ça allait être le baptême de Joëlette. Surement, on allait pouvoir viser un podium !

Malheureusement, le jour « J », au petit matin, durant mon déjeuner de grand sportif (ou de sportif grand, c’est selon les points de vue), je recevais un SMS de la maman d’Emma. Elle m’informait que cette dernière était trop faible pour envisager de venir, car dans la nuit du samedi au dimanche, elle a eu d’importants soucis (chaleur, stress …) !

Barzouf … Je répônds, en souhaitant qu’Emma se rétablisse au mieux bien sur ! Mais je réalise dans le même temps qu’il n’y a plus de pilote !

J’envoie un mail à ter tous ; « Si vous lisez ce mail (très) matinal, ne vous mettez pas en route, Emma ne peut pas venir » … Dans le cas contraire, je me dit qu’on pourra courir à titre individuel (sans doute en réglant le paiement des dossards ! car 14 coureurs sans joëlette … c’était pas au programme du club qui nous a invité !)
Là dessus, appel téléphonique d’Isabelle !
- « Est-ce que Manon pourrait venir, et que le trail puisse se faire ? »
- « Oui, bien sur »
- « On n’est pas trop en avance, mais j’arrive avec elle »

Deuxième mail immédiat : « CE MAIL REMPLACE ET ANNULE LE PRECEDENT : MANON VIENT ! ON COURT »

De toute façon, presque personne n’avait lu le 1er mail … et tout le monde se retrouve sur place à l’heure convenue. Certains même sont un peu en avance, bien reçus chez Guy (il habite à 200 mètres du site ), qui nous offre un café (ou deux), l’accès au petit coin, etc … Isabelle et Manon sont du nombre. Départ en comité restreint jusque sur le site des Argales (ancien plus grand terril plat d’Europe, reconverti en site paysager destiné à accueillir du public).

Et puis nous voilà sur place ; je cherche les dossards, je pointe tout le monde en les distribuant ; Manon, Isabelle, les 2 Cricri, Laurent 1 (laurent Liotard !), Laurent 2 (Laurent Flament) et son grand fiston Mathieu, Alexis, Olivier, Cédric, René, Hubert (et son copain, sylvain Pierre), et Guy bien sur !

Et puis là, ça s’emballe … les organisateurs nous disent d’aller sur la ligne de départ. On prend une photo vite fait … y’a un gars avec un revolver qui s’approche de nous ??? Qu’est ce qu’il nous veut celui-là ? On n’a rien fait de mal ! Je sens que ça va mal finir … mais non, il dit « Prêts » ? je me demande « Prêts à quoi ? » ; il lève le bras vers nous - ça commence à craindre - , finalement, il lève le bras vers les cieux et tire en l’air … ah bon, on doit y aller alors …

Et Manon de commencer « A tchika tchicka tchik » … Super ! C’est parti dans la joie et la bonne humeur ! Manon est en forme, et elle nous communiquera sa joie d’être là durant toute la course ! … 14 kms … avec 280 D+ … j’avais dit aux Cricri, pour les convaincre de venir, qu’il n’y avait pas beaucoup de dénivelé … Ce n’était pas faux … y’avait que deux belles bosses, de 15 et 40 mètres, c’est tout … le reste … C’était … une succession de nombreux « petit faux plats » … ça ralentit un peu le rythme, bien sur, mais rien d’insurmontable pour nos deux « Cartes Vermeil », qui auront encore une fois fait la boucle complète, tout en bavardant tranquillou … !

En chemin, on croise le berger, qui vient d’amener ses chèvres sur le terrain (tondeuses / débroussailleuses écolo ! production de lait pour du fromage local …). Tout se passe – presque - bien, hormis deux « petites » chutes successives de Laurent, qui se blesse au genou. Ça n’a pas l’air trop grave à priori … mais c’est quand même douloureux. Laurent 2 va serrer les dents à partir de la 2ème chute ! On n’est pas encore à la moitié du parcours. Un peu de sous-bois, un peu de chemins en schiste, parfois des sols nus et noirs … le décor est varié malgré que toute la course se déroule sur un seul site ! A l’arrière, il y a comme un commencement de rotation des serre-file ; ça tourne, autour de piliers habituels (les Cricri, Laurent 1, Yves, Isabelle, …).

Un ch’ti ravito bien sympathique au 7ème kilomètre. Puis, les deux bosses les plus grosses se profilent ! À 3 kilomètres de l’arrivée, Jean Michel se joint à nous ! C’est le Président du Club organisateur. Il s’essaie au maniement de la joëlette, tout d’abord à l’avant, en duo. Puis, un peu plus tard, il se met à l’arrière… « Oulah ! C’est pas simple ! Il faut le faire pour s’en rendre compte » ! Mais il semble content d’être là, la Jean Michel, et nous, nous le sommes également ! Nous attaquons les terrils par les faces difficiles, dans le raide ! Michel, lui, va s’atteler à la joëlette durant 15/20 minutes … et doit retourner à ses obligations d’organisateur. Merci à toi Jean Michel ! C’est quand tu veux pour une participation plus longue !

Ceci étant dit, pour le podium, c’est raté … Nous aurons mis un « certain temps » à arriver (je n’avais pas connecté mon GPS ! Pas vu le temps passer !). Mais Manon confirme qu’elle était contente d’être venue, il y a encore quelques coureurs derrière nous !

A l’arrivée, Belle surprise ! Emma est là ! Nous faisons sa connaissance. Elle est accompagnée de sa maman, de son papa, de sa sœur. Elle va mieux, et ses parents souhaitaient nous le faire savoir, et découvrir un peu le site et les coureurs des Dunes ! Nous voilà rassurés ! Et Emma pourra venir à une autre course des Dunes !

Puis, nous rentrons chez Guy juste au moment d’une petite averse ! Arrivés chez lui, il nous offre le pot de l’amitié ! Boissons fraîches (Attention, l’abus d’alcool nuit gravement à la santé), quelques biscuits / cacahuètes pour se refaire un peu de gras à bon compte ! C’est cool !

Voili voilà … A la prochaine Manon ! À la prochaine, les Duneurs !

. La course en photos ici

Rejoindre les Dunes...

Rejoindre les Dunes d'espoir

Envie de nous rejoindre dans l'aventure ?? Vous pouvez nous contacter pour courir ou être sur la joëlette

Commenter !

Que vous soyez Pilotes, Cylindres...N'hésitez pas à témoigner, commenter !

  • Vous pouvez commenter en vous identifiant,
  • Vous pouvez commenter en tant qu'invité, cliquer sur l'image pour plus d'info.

Et nos partenaires

Société Alten  En savoir +
Social et loisirs  En savoir +
Société EDF  En savoir +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5