Manon au pays des Mingueux de Magettes ! Hip Hip Hip Houra !!!

Arrivé sur site, nous sommes accueillis chaleureusement par notre GO local : Olivier. Cet accueil nous a fait tout de suite chaud au coeur puisqu'il faisait un peu frais. Difficile de quitter sa veste dans cette petite brume matinale. Notre instinct nous a donc rapidement conduits à nous regrouper... pas comme des moutons de panurge bien entendu. Il faut dire qu'au pays des chèvres, avouez que c'est un peu cocasse non ? Et oui pour ceux qui ne connaissent pas le dialecte local, les maguettes "ce sont des chèvres". Les mingueux de magettes, ce sont les "mangeurs de chèvres". Pourvu qu'ils nous en donnent pas au ravito!!! C'est pas vraiment la diététique du sport ça !!

Rapidement une nuée de "jaunes" se regroupe autour d'Yves pour préparer le carrosse de notre princesse du jour : Manon. Ce qui frappe d'emblée chez notre pilote, c'est son sourire. Ce large sourire a illuminé et égayé notre course. On ressent tout de suite le plaisir que lui procure l'instant, et la joie qu'elle se fait à l'idée de parcourir ces 18 km accompagnée par une joyeuse troupe. En effet, ils étaient nombreux les cylindres... pas moins de 14, dont des petits nouveaux d'ailleurs et une petite nouvelle. On ne remerciera jamais assez le recruteur... hum hum !! Il fallait au moins ça pour ce beau trail, technique, jonché de barrières, d'escaliers glissants, de sentiers escarpés, de chemins tortueux ou étroits, mais aussi le terril de pinchonvalles (2ème terril d'Europe de par sa superficie) et bien entendu pour le plaisir de nos cylindres : la boue ! A croire que plus il y en a, plus ils aiment ça !!!

Après une belle et longue haie d'honneur sous les applaudissements nourris et admiratifs des trailers, nous voila fin prêts pour prendre le départ. Quelques minutes après le départ du peloton, nous entamions notre parcours en chantant. Très vite, nous rejoignons la queue du peloton. Ce qui nous offre une première occasion de sympathiser avec les autres coureurs, et coureuses bien sûr... La décontraction et la bonne humeur qui règnent dans le groupe nous feraient presque oublier qu'il s'agit d'une course. Enfin presque !!! Car parmi nos cylindres, certains étaient très affûtés et résolus à battre les meilleurs. De véritables maîtres de la métamorphose... Tour à tour lapins de garenne, vifs et rapides, forçats pour les passages difficiles, alpinistes pour affronter les crêtes du terril, ou élagueurs pour se frayer un chemin au milieu des branchages...Single track, portés, levés, soulevés, rien ne résiste à nos valeureux cylindres. Les premières difficultés arrivent vite, mais là encore la solidarité s'exprime pleinement. Les trailers nous font place dans les passages étroits en nous adressant des encouragements.

La convivialité, les rires et le bonheur d'être ensemble, c'est ce qui a vraiment marqué cette course. Une belle pause photo pour graver dans nos esprits ce beau moment, ces souvenirs et le visage radieux de notre Madonne puis nous voilà de nouveau bruyamment en route... Oui parce que notre pilote Manon n'était pas que souriante... Tout au long du parcours, on l'entendait bien Manon "Hip Hip Hip... Houra !!" "Achikachikachi...Aie Aie Aie !!! C'est qui la meilleure ? C'est Manon !!!!" 10 fois, 20 fois, 30 fois... Qui dit mieux ? On ne sait pas ! D'ailleurs, personne n'aurait vraiment pu compter... Maintes fois répétés avec le sourire aux lèvres, ses chants résonnaient dans la forêt et du haut du terril. Il aurait fallu être sourd pour ne pas l'entendre. Elle nous a littéralement enchantés Manon avec ses éclats de rire et sa bonne humeur. Sans oublier ses déclarations d'amour... mais on n'en dira pas plus ! Elle est aussi coquine notre Manon.

Revenons à la course ! Kilomètre après kilomètre, de difficulté en difficulté, nous avancions gaiement mais prudemment avec les instructions de nos éclaireurs... de véritables gazelles !! Avancer oui, mais ensemble, tous ensemble ! C'est aussi ça notre force. Ne jamais laisser "un jaune" seul... Alors on alterne les regroupements au fil de l'eau pour que chacun apporte sa contribution et participe pleinement à la course au gré de ses capacités et de sa forme. Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, même le ciel avait décidé d'être clément. C'est ainsi que nous déroulerons les derniers kilomètres sous un joli soleil qui illuminait les paysages autour de nous. Derniers kilomètres, derniers applaudissements des badauds au bord de la route ou des trailers qui avaient déjà franchi la ligne d'arrivée, derniers relais avec les filles et nous voila arrivés. Et pas derniers !!!
On se félicite, on se congratule, on s'embrasse, ravis et heureux d'avoir passé ces quelques heures ensemble pour le plaisir de faire plaisir et apporter quelques instants de bonheur et de douceur à notre douce Manon. Bravo Manon, tu as été une sacrée pilote !

Bravo à tous pour ce bel élan de solidarité et merci encore à Olivier pour l'organisation de cette course et aux charmants bénévoles du Trail des Mingueux de Maguettes.Merci également à notre photographe qui n'a pas hésité à sacrifier ces mollets dans les ronces et les orties pour ces belles photos de notre aventure. C'est sûr, on reviendra nombreux l'année prochaine.

. Les photos ici.

 

Rejoindre les Dunes...

Rejoindre les Dunes d'espoir

Envie de nous rejoindre dans l'aventure ?? Vous pouvez nous contacter pour courir ou être sur la joëlette

Commenter !

Que vous soyez Pilotes, Cylindres...N'hésitez pas à témoigner, commenter !

  • Vous pouvez commenter en vous identifiant,
  • Vous pouvez commenter en tant qu'invité, cliquer sur l'image pour plus d'info.

Et nos partenaires

Société Groupe PSA  En savoir +
Société CEA  En savoir +
Social et loisirs  En savoir +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5