week-end-marathon-du-medoc

Super duneuses et super duneurs dans les vignes

Nos super pilotes Matthieu, Manon, Camille, les parents de Camille et nos super coureuses Nathalie, Marie et Stéphanie nous racontent le week-end des dunes au Médoc autour du festif marathon que nous avons pu partager avec tous nos super pilotes grâce à l'aide  de Thierry.
Grand Merci à Thierry et à tous les participants !

Voir l'album photos.

Matthieu, pilote alsacien.

J'étais super content de pouvoir refaire un week-end avec les jaunes. J'ai pu apprendre à connaître encore de nouvelles super personnes des différentes antennes.
L'ambiance de ce marathon était super sympa et ne ressemblait pas aux autres courses déjà faites avec les Dunes. J'ai apprécié goûter le vin avec Cyril d'Alsace et j' ai adoré les déguisement et surtout le déguisement que Cyril du Sud à réservé à Miroux.
Ce week-end m'a donné beaucoup d'énergie et j'ai qu'une envie c'est de repartir avec les Jaunes. C'est trop bien.
Bravo à l'organisateur Pascal et son contact Thierry, tout était parfait et bravo à tous les cylindres qui ont su géré tout les pilotes (en particulier Dimitri pour son 1er week-end avec les Dunes) comme des chefs tout le week-end, même la course sans tituber. Merci à Nadette pour toutes ces petites attentions et les accompagnateurs pour leurs sourire et leurs investissement.
À bientôt les super-héros même si c'était compliqué pour moi. Je vous adore. Merci encore pour tout.

Manon, pilote Chti.

Chouette c'est vendredi 6 octobre 2019, je suis super contente car aujourd’hui c'est le début du long week end dans le Medoc avec les Dunes d'espoir. Arrivée à Bordeaux, accompagnée de la chti team, j'y retrouve tous mes jaunes amis. D'après les photos que Steph et Lolo envoient à maman, je m'éclate, comme d'ab.
Après l'arrivée du marathon j'appelle maman «  j'ai fait une course, c'était bien, il y avait des coureurs déguisés … J'ai fait beaucoup de calins, j'ai gagné une jolie médaille, ... » après une matinée relax et une ballade en bateau, il est l'heure de prendre le train pour rentrer à la maison.
Isa (maman de manon) : le dimanche soir c'est une Manon fatiguée mais heureuse que nous retrouvons. Que cela fait chaud au cœur de voir toutes ces étoiles dans ses yeux … elle ne raconte pas trop, car trop fatiguée … Il nous faut attendre le lundi matin, dans la voiture qui la ramène au Centre, pour qu'elle nous raconte entre deux éclats de rire, ce week end de folie, fait de joie, d’amour, de calins, …,
Merci à tous pour ces fabuleux instants que vous offrez à nos enfants. Et un, et deux, et Dunes d'espoir ….

Camille, pilote angevine.

Camille était très impatiente de partir vous rejoindre pour ce week-end d'exception. Il faut dire que nous la préparions depuis quelques jours en lui parlant de la course mais également en allant acheter les déguisements puis en préparant les bagages.
Les retrouvailles à la maison avec Pierre et Paul qui ont partagés notre véhicule pour faire l'aller et le retour l'ont rejouie. Elle a adoré l'ambiance du groupe, elle a montré son enthousiasme  avec beaucoup de rire, de cri de joie, ses yeux brillaient de plaisirs. Le samedi matin malgré un réveil très matinal, elle avait une pêche d'enfer, elle était prête.
L'ambiance très festive de ce marathon lui a procuré beaucoup d'émotion.
Et sur le trajet du retour elle s'est endormi en voiture pendant une heure celà ne lui arrive jamais. Je crois qu'elle s'est donnée à fond à sa manière pendant tout le week-end.
Camille a passé un week-end exceptionnel, elle gardera j'en suis certaine tous ces magnifiques souvenirs... et bien entendu nous attendons un max de photo pour lui concocter un album souvenir que nous pourrons feuilleter ensemble.

Sandrine et Marc, les parents de Camille

Tout a commencé avec la proposition de ce week end et quelques interrogations de notre part en tant que parents.
Pas facile de laisser son enfant quand celui-ci n'a aucune autonomie et aucun autre moyen de communication que le regard et les expressions corporelles et quelques vocalises et cris.
Sur ce coup là c'est Marc qui s'inquiètait le plus  : Comment alliez-vous gérer le quotidien de Camille, les passages aux toilettes, les douches, les repas, comment alliez-vous comprendre les demandes de Camille ? Et bien nous voilà rassurés.
Il est certain que le fait d'avoir pu assister à ce week end en tant que parents nous a rassuré (je vous remercie d'avoir accepté notre présence qui j'espère n'a pas trop perturbé votre organisation), même si nous avons été très présents autour de Camille, j'en ai conscience , elle a fait la course seule avec vous et parfois des trajets pendant lesquels elle a pu passer des moments très privilégiès avec toute l'équipe des Dunes.
Nous avons également vu l'attention que vous portiez aux jeunes présents sur ce week end, la complicité qui s'installe avec eux est formidable. La générosité, l'aptitude a aller vers nos enfants tout en restant vous même fait de chacun d'entre vous des personnes d'exceptions.
Nous connaissions certain d'entre vous et commençons a tisser des liens vraiment forts.
Ces moments que nous avons partagés ensemble, nous redonnent du courage, de la force. Nous nous sentons entourés et l'on se dit que d'autres personnes que nous peuvent apporter beaucoup de bonheur et de joie à Camille et aussi lui permettre de faire des activités que jamais elle  ne ferait avec nous.
Pour ma part j'ai pris beaucoup de plaisirs à m'occuper des autres enfants, c'est tellement enrichissant de partager tous ces moments.
Ce week end a été une vraie bouffée d'oxygène, il nous a fait oublier le quotidien pendant quelques jours et tout celà grâce à votre énergie, votre joie, votre bonne humeur...
Merci de tout notre coeur de nous avoir permis de vivre cette merveilleuse aventure en votre compagnie.
Merci les Dunes, Merci les jaunes...

Equipe Jonathan, Mathias par Nathalie.

Chef d équipe Cyril antenne SUD, Coureurs / Audray, Sabah, Christian, Jean Louis, Sylvain, Abdel, Franck, Nathalie
Encore un beau week- end Dunes!
Direction Bordeaux, et plus précisément Pauillac pour le fameux Marathon du Médoc millésime 2019.
Nous voici tous arrivés à l 'auberge de Jeunesse de Bordeaux. La répartition dans les chambres étant faite , nous voici tous réunis pour le repas du soir à 19H30. Cela permet aux différentes antennes de pouvoir se retrouver et d échanger. Pascal et Thierry nous feront ensuite un briefing de la course ainsi que la  remise des dossards.
Samedi matin levé et petit déjeuner de bonne heure et de bonne humeur pour 6H30!
Les Supers Héros sont fins prêtes pour en découdre de cette fameuse course .
Départ de Bordeaux, direction Pauillac, nous nous installons  sur la ligne de départ, l'ambiance est bien là pas de doute , musique , ballon, costumes multicolores, il n y a pas de doute ce Marathon nous promet bien des surprises.
Jonathan est prêt pour le premier relais, il s'impatiente.. les kilomètres défilent et les ravitaillements aussi ! à chaque stand, très rapproché d'ailleurs , il y a des dégustations de vin , cela promet d'être long!!
Arrive enfin le 21 ème km, et notre deuxième pilote Mathias s'impatiente lui aussi de prendre la suite de cette folle course.
La musique défile tout le long du parcours , une ambiance de folie et des bénévoles tout autant.
STOP arrêt au stand de glace au vin, Mathias veut goûter !! beurk pas vraiment à sont goût il préfère largement la charcuterie !! qui sera pas très loin après.
Nous voici prêt du but, la foule applaudit  et le speaker annonce l'arrivée de nos super Pilotes, une telle acclamation nous mettra à tous des étoiles dans les yeux.
Merci à tous. Merci à Nadette pour son sourire et ses douceurs, à Isabelle pour son dévouement avec les enfants
Merci à Christian et Pascal pour  tout ce que vous apportez. Merci à  Thierry pour ce beau projet
UN ET DEUX ET DUNES D ESPOIR
Nathalie

Equipe Matthieu, Manon par Marie.

Un week-end hors normes pour le Marathon du Médoc…
Vendredi 06 septembre, venus de toute de la France, quelques supers héros se retrouvent afin de converger sur Bordeaux et ne former plus qu’une seule et même équipe « Super Dunes ». Leur but : venir à bout des 42kms du super marathon du Médoc !
Vendredi soir, nous nous retrouvons tous à l’auberge de jeunesse de Bordeaux. Nous passerons sur le trajet qui était des plus festifs pour certains, commençant à fêter les retrouvailles dans le train grâce à Mathias et son pétillant breuvage… L’effervescence est là justement, l’excitation monte à l’idée du départ du lendemain. Les cylindres du sud, entourant Jonathan, arrivent tardivement et finissent de compléter l’équipe de nos vaillants superpilotes, Dimitri, Mathias, Mathieu, Manon, Camille et Lucas.
Samedi, le réveil sonne un peu trop tôt pour certains (C’est inhumain de se lever si tôt mais ne l’oublions pas, cette année, c’est la course des supers héros, et les supers héros se lèvent tôt!).
Au petit déjeuner, nous découvrons les costumes de chacun… Et pour sûr, les super héros sont parmi nous ! Superman, wonderwoman, hulk, captain américa, batman, batwoman, sans oublier les  « super Dunes » bien sûr… Et c’est parti pour l’équipe ! En route pour Paulliac !!!!
L’excitation est à son comble, nous nous retrouvons tous sur la ligne de départ entourés de milliers de supers héros. Les Marios se bousculent autour de leur kart, prêts à jeter des bananes et des carapaces à qui leur volerait la place aux ravitos. Plus loin, nous découvrons une jolie tortue mangeuse de plastiques, poussée par des « wonderécolos ». Les vikings sont de la partie, tractant leur drakkar, espérant voguer sur des flots de vin en suivant les vignobles du parcours.
3, 2, 1… Et c’est parti !!!! Nous démarrons la course tout doucement et savourons ensembles cette joie collective de début de course. Nous faisons signe à spiderman avant de franchir définitivement la ligne de départ. Mais à peine quelques kilomètres avalés, nous voilà déjà à l’arrêt en train d’admirer les bâtisses du 1er château qui nous accueille… Avec ma batte de base ball, je tape sur tous ceux qui refusent de nous laisser passer, aidée de notre superman Mathieu qui donne de la voix pour parfaire les efforts de notre escouade pour se frayer un chemin… Nous perdons Othmane pour quelques kilomètres, notre superrasta s’étant fait happé par la foule de supercoureurs… Nous continuons notre course et voyons défiler les vignes, les châteaux, les ravitos. Nous nous laissons tenter par le vin, aidés par l’insistance de Cyril à faire honneur à tous ces châteaux… Il faut reconnaître que le vin est bon !!!! N’est ce pas Mathieu ??! Tout le long de parcours, des orchestres, des gens qui nous encouragent et surtout des gens heureux, comme nous, de participer d’une façon ou d’une autre à ce marathon qui est une véritable fête.
Et nous voilà arrivés au 21ème kilomètre ! Nous profitons du ravito Dune, au top, dont seule notre super Nadette a le secret… Nous récupérons Manon et nous voilà repartis à l’assaut des châteaux. Manon nous encourage avec des hip hip hip hourra ! Il faut dire que la fatigue se fait sentir… Nous marchons un peu… Ha non ! Surtout pas ! SuperBernard est là pour nous rappeler que marcher n’est pas fait pour les superhéros ! Aussi nous finissons par voler (Quoi ? Avec le vin, tout est possible!) et passons les derniers ravitos où nous dégustons huîtres, entrecôtes, glâces… L’arrivée est proche…  Wonderwoman Pierre, à bout de genou, récupère la trotinette d’un Mario conciliant pour finir en beauté ce marathon irréaliste… La ligne d’arrivée est là… Le chrono s’affiche… 06h27 !!!! On l’a fait ! Je l’ai fais !  Merci les Dunes, merci les pilotes, vous êtes chers à mon cœur et je ne pouvais imaginer autrement qu’avec vous ma participation à mon premier marathon.

Equipe Dimitri, Camille par Stéphanie.

Quelle joie d’avoir l’occasion de retrouver les Dunes après tout ce temps.
En effet c’est en presque voisine que je débarque à Bordeaux en ce vendredi soir.
Les différentes antennes arrivent au coup par coup au cours de cette journée.
Je retrouve les « anciens » et découvre les plus jeunes. Le soleil de l’association, Nadette et ses douceurs, brille toujours. Camille, Mathias, Manon, Matthieu sont déjà là, Dimitri et Jonathan arrivent un peu plus tard.
Le repas est l’occasion de joyeuses retrouvailles entre tous, la serveuse a la tête à l’envers.
Dodo pour certains, « petit » tour en ville pour d’autres et rendez-vous pour samedi de bonne heure.

L’organisation est calée par Pascal, pilotes, cylindres et accompagnateurs sont à l’heure pour le départ. Le groupe est partagé en 2, une partie en véhicule et le gros de la troupe se déplace en train sous la haute responsabilité de Mr Train, Laurent. Le train nous donne un aperçu de ce qui nous attend, des coureurs venus du monde entiers bigarrés à souhait !

Arrivée à Pauillac et regroupement sur la ligne de départ, où il y a un paquet de super héros au mètre carré. Nous retrouvons également avec plaisir Lucas.
Les premiers pilotes sont Superman Dimitri, Superman Matthieu et Jonathan.
Un petit spectacle aérien au passage de la ligne de départ et c’est parti.
Il y a foule et les joélettes se frayent un passage tant bien que mal, l’ambiance est très festive et Dimitri (les autres aussi à coup sûr, mais j’étais avec Dimitri) est encouragé par nombre de coureurs et de spectateurs.
Le contingent étranger, asiatique en particulier, est très représenté, le breton également.
Le premier ravitaillement propose un réveil du ventre avec des viennoiseries, j’ignore pourquoi ce n’est pas celui qui motive le plus les cylindres…
Ensuite succession de magnifiques vignes et châteaux, pelouses dignes de green de golf et évidemment dégustations (pour les majeurs seulement !).
Dimitri profite de ces très beaux paysages et des rubans colorés formés par les coureurs.
« Déjà » la moitié parcourue et changement de pilotes, place à Super Mario Camille, Manon et Avenger Mathias. Changement de cylindres aussi pour quelques uns.
La deuxième partie du parcours propose des ravitaillements solides qu’on ne trouve qu’ici, entrecôte, huîtres et glaces.
Les 2 premières joélettes arrivent en même temps, Dimitri et Matthieu raccrochent le wagon afin que tout le monde puisse passer la ligne avec toujours la même émotion d’une fin de course « dunesque ». La 3ème arrive peu de temps après. Pilotes et cylindres ont beaucoup pris de plaisir (pour des raisons différentes d’ailleurs !) à participer à cet événement vraiment différent de tous les autres.
Retour en train et voiture à l’auberge pour un départ quasi immédiat pour une soirée préparée par Thierry notre intermédiaire local.
Le cadre est magnifique, une petite cours intérieure, dégustation de vin et buffet.
Un moment convivial terminé par un joli spectacle de clown Banoche.
Christian, en tant que local de l’étape, nous offre une visite guidée de Bordeaux by night à pied.
Halte en ville pour certains, dégustation du fameux rhum arrangé de Nadette à l’auberge pour d’autres.
Dimanche matin petit dej en ordre dispersé. Les véhicules parisien et marseillais repartent pour un long trajet. Les rescapés partent pour une croisière sur la Garonne sous le soleil, en passant par les jolis quais. Lucas et sa famille se joignent à nous.
Les « parisiens » peuvent pique niquer en profitant du soleil, les amis de l’Ouest prennent la route, alsaciens, ch’ti et toulousaine retournent prendre leur train.
C’est donc l’heure des au revoir, en espérant se retrouver au plus vite pour une nouvelle aventure en jaune. Difficile de décrire le plaisir que j’ai eu à partager ce week-end en jaunes, de revoir Mathias, Matthieu, Manon et Jonathan et découvert Camille et Dimitri.
Merci à Pascal pour cette parfaite organisation (et merci de m’avoir conviée !)

 

Voir l'album photos.

Rejoindre les Dunes...

Rejoindre les Dunes d'espoir

Envie de nous rejoindre dans l'aventure ?? Vous pouvez nous contacter pour courir ou être sur la joëlette

Commenter !

Que vous soyez Pilotes, Cylindres...N'hésitez pas à témoigner, commenter !

  • Vous pouvez commenter en vous identifiant,
  • Vous pouvez commenter en tant qu'invité, cliquer sur l'image pour plus d'info.

Et nos partenaires

Mairie Le Chesnay  En savoir +
Social et loisirs  En savoir +
Société CEA  En savoir +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5