Les Courses d'Ottrott

L’histoire du lièvre et du cafard,

Il était une fois un petit groupe de coureurs vêtus de jaune prêts à escalader le Mont Ste-Odile par une belle journée d’automne alsacien. Faire grimpette avec un petit compagnon à bord de sa charrette. Oui mais voilà, pas de compagnon à l’horizon, et ce quelques jours avant le jour J. Que faire ? Appeler le roi des animaux ! Ce fut en effet lui qui leur trouva l’animal à trimbaloter : un Cafard.

Etant retenu dans sa jungle avec sa bien-aimée la lionne, notre roi des animaux mandata le lièvre de donner le rythme, normal pour cet animal. Au son des musiques et des animations, le groupe prit le départ à peine cinq minutes avant la meute, sous un soleil voilé. La température était fraiche, mais les cœurs bien au chaud. La sortie du village fut difficile, car flanquée de plusieurs winstubs plus accueillantes les unes que les autres ; les façades à colombages colorées à l’alsacienne et les pavés leur criaient comme des sirènes « restez ici ! ». La montée fut ardue pour certain(e)s mais à l’instar du galop, la marche fit, elle aussi, avancer les valeureux animaux de tout poil...même longs et gris sous le menton…De loin, ils entendirent le son des cloches, mais de trop bien loin, car ils ne parvinrent pas à assister à l’office. Ils prièrent donc dans leur tête, pour cette fois. Et pas de cantiques pour non plus pour l’instant, tout leur souffle allant tout droit dans leurs poumons.

Ce fut une belle course marquée en son milieu par l’accession au Mont Ste Odile, et le passage devant une secte peu ordinaire dans ce contexte : sorte de yoga en plein air ou appel des esprits ? Pas le temps de poser la question, le lièvre et ses lévriers prénommés Sylvie, Stéphanie, Alain, Eric, Eric, Fabien, Samuel, Fabrice et X (un nouveau) tiraient notre Cafard sur les dernières centaines de mètres les séparant encore du sommet tout proche.

Les jaunes admirèrent (mais à la vitesse de l’éclair !) ces murs païens éclairés par les rayons du soleil se frayant un chemin à travers la végétation. Et la statue de Ste Odile au-dessus de leurs têtes leur souhaita chaleureusement la bienvenue. Car le soleil était bien là, un réel bonheur.

Une moitié de course en descente leur tendait à présent sympathiquement les bras, après un rapide ravitaillement de fortune : le lièvre vit dans cette perspective le moyen d’arriver à l’heure alors…le groupe servit rapidement son hôte le cafard puis l’entoura à nouveau, cette fois pour dévaler la pente. Inutile de vouloir contempler le panorama magnifique de cette belle journée ensoleillée qui dévoilait les châteaux au détour des chemins encore en altitude : le lièvre était pressé ! Serait- ce pour arriver à temps pour assister au départ des louveteaux, là-bas, dans la vallée ?

Tous les lévriers étaient à nouveau ensemble, même lorsque le lièvre prenait une allure … de guépard, prenant même des chemins de traverse. Et lorsque le chemin sortit de la forêt pour déboucher sur une grande clairière aux mille couleurs ambrées, plus aucun frein ! Le terrain était moelleux à souhait pour les petites pattes, alors, pas de quoi se plaindre !

Enfin, à quelques centaines de mètres de l’arrivée, notre ami le Cafard entendit raisonner le chant de ses copains animaux entonnant leur refrain « et un et deux et Dunes d’espoir », ouf ! Quelle aventure ! Mais le meilleur arriva lorsqu’il passa la ligne d’arrivée de ces 21,500 km debout, aux bras de ces copains en jaune, sous les applaudissements ! MA GNI FI QUE !

Bien qu’ayant avoué avoir eu peur lors de la descente à vive allure, et bien qu’ayant dû se lever avant le soleil ce jour-là, le Cafard dit avoir eu plaisir à participer à cette course. Pour tous ses efforts et pour n’avoir été alimenté que très sporadiquement pendant la course, il méritait bien une bonne bière…

Au fait, notre gentil Cafard porte mal son surnom, c’est Gaspard…et il n’a rien d’un cafard. Il nous donne plutôt la pêche, merci !!

. Voir l'album photos !!!

Rejoindre les Dunes...

Rejoindre les Dunes d'espoir

Envie de nous rejoindre dans l'aventure ?? Vous pouvez nous contacter pour courir ou être sur la joëlette

Commenter !

Que vous soyez Pilotes, Cylindres...N'hésitez pas à témoigner, commenter !

  • Vous pouvez commenter en vous identifiant,
  • Vous pouvez commenter en tant qu'invité, cliquer sur l'image pour plus d'info.

Et nos partenaires

Société CEA  En savoir +
Mairie de Clayes Sous Bois  En savoir +
Société Stago  En savoir +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5