Vignes et remparts Ribeauvillé

Surprise au petit matin… Il a neigé durant la nuit, une fine couche de neige recouvre les routes et sentiers.

Nous partirons avec 15 minutes d’avance par rapport au départ officiel. Au départ : Camille sur la joëlette, accompagnée des coureurs Sabine, Alain, Didier, Nicolas, Serge, Eric, Samuel et un ami de passage dans la région, Fang-Yue. De retour du Sénégal, Eric, qui ne s’est toujours pas ré-acclimaté à nos latitudes, est impatient de partir.

Compte à rebours : 3,2,1… et c’est parti ! Nous sommes sur la première boucle, attention ça glisse. Premier kilomètre et Camille attend déjà le ravitaillement, elle a faim ! Le froid, ça creuse ! Petit rayon de soleil, on aperçoit le Haut Koenigsbourg et les châteaux de Ribeauvillé. La première boucle ne fait pas beaucoup plus de deux kilomètres, nous allons repasser devant la ligne de départ. Il est 9h32 et le départ officiel n’a pas encore été donné. Les coureurs sont tous derrière la ligne de départ et nous bloquent la route. « Attention, attention, on n’a plus de frein » plaisante Nicolas, les coureurs s’écartent pour nous laisser le passage en formant une belle haie d’honneur pour le plus grand plaisir de Camille.

Finalement, ils partiront avec 10 minutes de retard. Camille à toujours faim, et le ravito se fait attendre ! Passé le 5ème km, un panneau indique le ravitaillement à 100 m. Le voilà… Pause obligatoire ! Une marmite pleine de vin chaud nous attend… ah non, c’est du thé, le vin chaud ce sera pour l’arrivée nous dit-on (c’est peut être mieux ainsi). Ce thé nous fait le plus grand bien par ce temps hivernal. Pain d’épices et fruits secs redonneront l’énergie nécessaire à Camille et aux coureurs autour de la joëlette pour pouvoir terminer cette course en beauté. Fin du « Tea Time », on repart !

Les deux premiers coureurs nous dépassent, « attention coureur passe à gauche », « non à droite », des deux cotés en fait. Nicolas nous explique l’origine du nom de la course « vignes et remparts ». Ce nom viendrait du fait que l’on peut voir sur le parcours des vignes et des remparts ! Si si, c’est véridique ! Le soleil nous réchauffe un peu, mais le Haut-Koenigsbourg est maintenant dans les nuages. Traversée de Bergheim, et un, et deux, et Dunes d’espoir… Les flocons de neige refont leur apparition. Camille adore ça, mais tant d’émotions lui ouvre de nouveau l’appétit ! Il n’y a plus de ravitaillement, plus que deux kilomètres avant la fin. Les coureurs se relaient régulièrement pour tirer, pousser la joëlette.

C’est en marchant, soutenue par son père et Sabine, notre capitaine, que Camille passera la ligne d’arrivée. Camille est heureuse, nous sommes tous ravis d’avoir fait sa connaissance et d’avoir pu partager cette course en sa compagnie.

. Voir l'album photos !!

Rejoindre les Dunes...

Rejoindre les Dunes d'espoir

Envie de nous rejoindre dans l'aventure ?? Vous pouvez nous contacter pour courir ou être sur la joëlette

Commenter !

Que vous soyez Pilotes, Cylindres...N'hésitez pas à témoigner, commenter !

  • Vous pouvez commenter en vous identifiant,
  • Vous pouvez commenter en tant qu'invité, cliquer sur l'image pour plus d'info.

Et nos partenaires

Mairie Le Chesnay  En savoir +
Fondation Air France  En savoir +
Mairie de Vaucresson  En savoir +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5