Ronde des bûcherons à Schirrhein

2 Courses pour un bonheur double

Pour le récit, merci Stéph , pour les photos merci Sandra-Fab et Sonia !

Samedi 6 juillet 2013.

Le rendez-vous est donné dans le nord de l’Alsace, à Schirrhein où sont organisées les traditionnelles festivités autour du bûcheronnage.

Ambiance grouillante à 18h, au moment de prendre le départ du 5 km avec notre amie Aude, pilote du jour, qui en a vu d’autres. Christelle et Thierry rejoignent le groupe pour la première fois. Qu’attendre d’un petit parcours sur route, plat de surcroit, surtout après avoir vécu le Sénégal ? Aude n’est pourtant pas blasée, à l’entendre rire aux éclats aux sons des « classiques » de Dunes entonnés par Nicolas. Et que raconter d’une course où les difficultés sportives se résument pour certains à achever un décrassage après une course de 80 km au Mont Blanc quelques jours auparavant (Fabrice et Sylvie) ? L’exploit. Celui d’Aude à l’arrivée. Son passage de la ligne debout. Ses pas vers la sortie du sillon. Ces barrières qui n’en finissent pas de prolonger la sortie. Loin, elle arrivera jusqu’au bout, sans faiblir, un pied devant l’autre. Sous les applaudissements, les encouragements. Et tout en émotions. Une leçon de courage pour nous tous. Merci Aude.

Allez, on reprend ses esprits : voici notre blondinet de Matthieu dans la joëlette. Le groupe, grossi des nouveaux dunistes Daniel et Sébastien et d’un Daniel « intéri-vert », s’élance cette fois pour 10 km. Le parcours nous mène dans les rues de Schirrhein, à travers lotissements dont les habitants nous gratifient de leurs tuyaux d’arrosage et autres bassines d’eau fraîche. Il faut dire qu’il fait chaud ! Mais manifestement pas assez pour faire renoncer certains au caleçon long mode hiver, alias « Monsieur Simply tour », sujet de nos railleries, pardon JLa musique bat son plein : nous chantons à gorge déployée « que je t’aime » avec le Johnny du coin ; trompettes et cors nous accompagnent à l’issue de notre mini-passage en forêt ; une autre harmonie nous donne du peps à l’abord du seul dénivelé du parcours. Mais notre pilote Matthieu nous avouera, joues rouges, et tout sourire, qu’il préfère les musiques « modernes »…On lâche donc les freins dans cette descente et on réapprend à pousser dans cette montée, celle qui mènera à la ligne d’arrivée, le première pour notre pilote. Matthieu lui aussi sautera de la joëlette pour franchir la ligne debout : fier et souriant, tout comme Maman qui applaudit dans la foule…communicatif. Beau moment !

Merci aux pilotes et nouveaux cylindres et … à une prochaine, ok ?!

. Voir l'album!!!

Rejoindre les Dunes...

Rejoindre les Dunes d'espoir

Envie de nous rejoindre dans l'aventure ?? Vous pouvez nous contacter pour courir ou être sur la joëlette

Commenter !

Que vous soyez Pilotes, Cylindres...N'hésitez pas à témoigner, commenter !

  • Vous pouvez commenter en vous identifiant,
  • Vous pouvez commenter en tant qu'invité, cliquer sur l'image pour plus d'info.

Et nos partenaires

Fondation Air France  En savoir +
Société Stago  En savoir +
Social et loisirs  En savoir +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5