trail-du-muguet-2019

Lucas, plus fort que le pic de canicule !

Bravant un soleil de plomb, voici notre Lucas prêt à affronter le trail du muguet ! La casquette est vissée sur la tête, et attention pas n'importe quelle casquette, assortie au bermuda siouplaît ! Les lunettes sur le nez, il se la joue aviateur, notre Lucas !
...Franck, notre Gentil Organisateur, nous donne les instructions : "Alors écoutez bien ! C'est très important ! Nous partons 5 mn avant mais il y a un chemin très étroit à 1 km. Il faut absolument que nous l'ayons franchi avant l'arrivée des autres coureurs !!! "
C'est un peu stressant mais en fait, cela veut en fait dire : "Vous courez vite sur 1 km et vous marchez le reste de la course". Bah ça va alors !
Bon...on se prépare puisqu'on part en 1er...ah ben non, on part après. Ah ok, c'est le 21km qui part en 1er.  Bon ben, on se met sur le côté. Oups il faut partir tout de suite ! Y a notre Gentil Organisateur qui a dit qu'il faut aller vite ! Ben on fait comme on peut...Ah voilà le fameux chemin tout étroit, faut se dépêcher !!!!  On dépasse du monde, on y est presque !...Ah ben non, Pascal nous dit de nous mettre sur le côté parce qu'on a été trop nul sur l'attache du filet... Sur le flanc du petit chemin tout tout étroit, c'est THE endroit STRATEGIQUE pour remettre le filet ! On est malin nous, aux Dunes !
Ben voilà, faut se dépêcher à nouveau car les coureurs du 10km arrivent !
On court, on court, y a des bénévoles qui nous indiquent le chemin ! Suuppperrrrrrrrrr, pas besoin de réfléchir ! On chante, histoire de faire venir un peu de pluie pour rafraîchir. RAS on chante trop bien...On court, on court...Et paf ,on s'est trompé de parcours !!! C'est la faute à Lucas ! C'est quand même lui le cerveau de l'équipe !
On court, on court, on retrouve notre chemin...Et petite pause imposée ! On a bien bu (c'est la canicule je vous rappelle !) Bon, je vais prendre de l'avance pour laisser un peu d'intimité aux gars (ils sont sensibles et délicats, c'est bien connu). J'entends les copains me dire de ne pas me perdre...pfff n'importe quoi, c'est impossible de se perdre 2 fois sur une même course !
Eh ben si, je me suis perdue alors je ne peux pas vous raconter la 2è partie de la course ! Je sais juste que Lucas a souri tout le long car notre Lucas est généreux comme le soleil au plus haut de la canicule !

Donc voilà, c’est à mon tour, en tant que GO de cette course pour les Dunes de vous raconter cette fameuse 2e partie de la course.
Nous repartons donc (Vincent, Louis, Pascal, Silian et moi) après une pause boisson nécessaire au vu de la canicule, et à une intersection, probablement très mal indiquée (car d’autres coureurs à l’arrivée ont avoué avoir couru plus que la distance), ou bien parce que notre cerveau Lucas était trop concentré sur sa discussion avec moi à propos de Corvette C3 (j’y reviendrai plus tard…), nous avons pris un autre chemin que celui du 10 kms…
Quelque temps plus tard, on se rend compte qu’il n’y a pas d’autre coureur, nous nous sommes donc plantés, et en plus nous ne retrouvons donc pas Céline (qui elle, bien sûr, ne s’est sûrement pas trompée, se dit-on alors…). Intersection suivante, nous demandons quel est le chemin pour le 10 kms : ‘eh bien, vous longez ce mur, puis prenez à gauche, et vous retomberez dessus’… ce qui fut exact, et au final nous aurons couru 12.5 kms, soit 2.5 kms de plus que prévu.
On peut croire comme ça que ce n’est rien, mais par 35 degrés, l’eau de notre bouteille ou Camel descend très vite. Ce trail se dit nature et donc est annoncé sans ravito (fallait prévoir comme ils disaient…). Mais la raison l’a emporté et ils ont ajouté des points d’eau salvateurs, pour nous permettre de remplir nos gourdes (oui Pascal, qui a déjà couru ce trail le savait, et nous l’avait annoncé… mais y croyait-on tous vraiment avant de tomber sur ce point d’eau ?). On en profite pour faire boire notre Lucas, qui à force de parler de Corvette, et si celle de ma copine Américaine en 2000 était une C3 ou pas (on ne le saura pas, car je ne m’en rappelle pas, tout simplement !), commençait à se déshydrater.
Plusieurs côtes et descentes bien pentues nous emmènent entre les kilomètres 7 et 11, on fait même pour le sport une grosse descente bien raide et tortueuse, suivi d’une montée très technique, pour se retrouver à 20 mètres du début de la descente… malgré une bénévole qui nous a dit : ‘vous n’allez quand même pas passer par là et vous épuiser alors que vous pouvez continuer sur le plat… !’ eh bien si ma chère dame, nous sommes les Dunes d’Espoir, et nous chantons : ‘Et 1, et 2, et Dunes d’Espoir’.
Un single d’un petit kilomètre au 11e nous change un peu mais fait plaisir avec de belles variations, cela me change du Monténégro et ses larges chemins souvent couverts de pierres.
Toujours pas de nouvelle de Céline, et je me dis que je vais la contacter dès notre arrivée.
En approchant de l’arrivée, beaucoup de monde était présent sur les côtés, et nous encourage avec des applaudissements nourris. Lucas demande de finir en marchant, nous le faisons donc descendre à 20 mètres de l’arrivée, et il passe la ligne tout sourire et avec de belles photos de sa Maman, Carine, pour immortaliser ce moment magique que seul les Dunes peut procurer.
Médaille pour tous à l’arrivée, et enfin un ravito ! on en profite, surtout de l’eau fraiche par cette chaleur, puis j’appelle et envoie un texto à Céline car je n’arrive pas à lui parler. Nous nous rapprochons de la voiture de Pascal pour démonter la joelette, et en attendant un signe de Céline… l’inquiétude était quand même montée d’un cran, il faut bien le dire…
Pas de podium prévu pour Lucas, la canicule n’invitait pas à attendre sagement que le podium soit prêt.
Des jets d’eau sur la pelouse nous permettent de nous rafraichir, avant de rejoindre le parking, toujours à la recherche de Céline...
Alors que nous en sommes au milieu du démontage… surprise, Céline apparait au bout de l’allée du parking ! Elle s’est retrouvée à courir sur le 21 kms, car nous avions des dossards verts du 21 kms, l’organisation ayant oublié de nous fournir des dossards correspondant au 10 kms (nous avions changé notre inscription du 21 au 10 à cause de la canicule). C’est seulement ensuite que Céline se rend compte de son erreur, et demande à des bénévoles de rejoindre le 10 kms, mais un peu trop tard, elle aura couru bien plus que 10 kms au total… mais tout finit bien, plus de peur que de mal ! ?

Grand Merci à toute l'équipe d'organisation de ce chaleureux trail du muguet !

Céline et Franck

 

Voir l'album photos.

Rejoindre les Dunes...

Rejoindre les Dunes d'espoir

Envie de nous rejoindre dans l'aventure ?? Vous pouvez nous contacter pour courir ou être sur la joëlette

Commenter !

Que vous soyez Pilotes, Cylindres...N'hésitez pas à témoigner, commenter !

  • Vous pouvez commenter en vous identifiant,
  • Vous pouvez commenter en tant qu'invité, cliquer sur l'image pour plus d'info.

Et nos partenaires

Société Groupe PSA  En savoir +
Fondation Air France  En savoir +
Mairie de Clayes Sous Bois  En savoir +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5